Retour à la page d’accueil

Collaborer avec la police

La police peut aider dans les cas d’enlèvement d’enfant. C’est d’ailleurs un important partenaire dans les efforts de recherche. Il est important de favoriser la meilleure collaboration possible avec les services policiers. Transmettez toute l’information que vous possédez à la police sans tenir compte de l’image qu’un renseignement pourrait projeter sur vous, votre enfant ou votre famille. Dans de tels cas, la police sera vraisemblablement très occupée à suivre toutes les pistes et à chercher votre enfant. Vous pouvez communiquer avec EnfantsPortesDisparus.ca ou un autre organisme de soutien pour obtenir de l’aide et des conseils.

À quoi s’attendre de la police

  • Au Canada, vous n’avez pas besoin d’attendre pour signaler la disparition d’un enfant.

  • La police prendra votre signalement sur-le-champ. Si vous pensez que votre enfant pourrait avoir été enlevé, vous devez insister auprès de la police, car le facteur temps est crucial.

  • Lorsque vous appelez la police pour la première fois, assurez-vous d’obtenir les renseignements suivants :

  • Numéro d’incident

  • Nom de l’agent qui a reçu le signalement

  • Numéro de téléphone pour les suivis

  • Les enlèvements par des étrangers sont rares — la police devrait réagir immédiatement dans de tels cas.

  • Dans un cas d’enlèvement par un étranger, la police vous posera beaucoup de questions sur votre enfant et votre famille. Soyez ouvert et honnête. Ce n’est pas le temps d’être évasif ou de minimiser les facteurs de risque potentiels. La police est un partenaire important dans les recherches pour retrouver votre enfant; elle doit être au courant de tous les faits, peu importe l’image qu’ils pourraient projeter sur votre famille. Tous les faits seront connus un jour de toute façon; il est donc préférable que l’information et les explications viennent directement de vous et non d’une tierce partie.

  • Attendez-vous à ce que la police fouille la chambre de votre enfant, son casier à l’école, son ordinateur et ses autres espaces personnels.

  • Si vous n’êtes pas satisfait de la réaction de la police, vous pouvez téléphoner à votre service de police local et demander à parler à l’agent chargé du dossier de votre enfant, ou à l’agent responsable de la division ou du détachement.

Questions à poser à la police

  • Demandez à la police quels sont les conditions requises pour le déclenchement d’une alerte AMBER. Si votre enfant a été enlevé, si la police possède de l’information pouvant permettre de le localiser (une description du suspect ou d’un véhicule, un numéro de plaque d’immatriculation, etc.) et si elle juge que votre enfant court un danger imminent, l’alerte AMBER peut s’avérer un outil très efficace.

  • Si les conditions requises pour le déclenchement d’une alerte AMBER ne sont pas réunies, demandez à la police s’il serait possible de publier un communiqué de presse afin de demander l’aide de la population pour retrouver votre enfant.

Après avoir communiqué avec la police, pensez à contacter EnfantsPortesDisparus.ca. EnfantsPortesDisparus.ca peut prendre votre défense et vous aider dans vos recherches.

Voulez-vous vraiment annuler la collecte d’information? Toute l’information que vous avez fournie jusqu’à maintenant ne sera pas enregistrée.