Retour à la page d’accueil

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Le 21 février 2012

PROGRAMME D’AIDE AUX FAMILLES AUTOCHTONES ET DES PREMIÈRES NATIONS POUR RETROUVER DES ENFANTS PORTÉS DISPARUS

Le Centre canadien de protection de l’enfance, l’Assemblée des Premières Nations et la GRC unissent leurs efforts pour faire connaître le programme EnfantsPortésDisparus.ca

VANCOUVER, Colombie-BritanniqueLe Centre canadien de protection de l’enfance, l’Assemblée des Premières Nations (APN) et la GRC unissent leurs efforts afin de mettre en lumière un programme pouvant aider les familles autochtones et de Premières Nations à chercher et à retrouver leurs enfants disparus. Le programme EnfantsPortésDisparus.ca est un centre d’aide et de ressources créé et chapeauté par le Centre canadien de protection de l’enfance afin de soutenir les familles éprouvées ; ce guichet unique est le lieu central où parents et collectivités peuvent obtenir de précieux outils et le soutien nécessaire, de même que des ressources de prévention pour lutter contre la disparition d’enfants.

« Dans le cadre du forum national sur la justice tenu par l’APN, je vous informe de notre décision d’unir nos efforts pour que les communautés autochtones et des Premières Nations du Canada sachent vers qui se tourner pour obtenir de l’aide, advenant la disparition d’un enfant. Nous vivons dans un monde fort complexe qui force nos enfants à prendre de nouveaux risques. Notre programme EnfantsPortésDisparus.ca offre des outils et des guides d’accompagnement aux familles éprouvées par la disparition d’un enfant, de même que le soutien d’un personnel spécialement formé, affirme Christy Dzikowicz, directrice du programme. »

Le programme EnfantsPortésDisparus.ca œuvre de concert avec les corps policiers canadiens et les intervenants voués à la recherche d’enfants disparus ; de plus, il se veut un porte-parole national en matière de disparition d’enfants. Ce programme privilégie une approche concertée misant sur les nouvelles technologies afin de coordonner une diffusion rapide et efficace d’alertes à la population.

« Chaque année, on compte de plus en plus de jeunes des Premières Nations portés disparus, c’est un fait indéniable et inacceptable, affirme le Chef national de l’APN, Shawn A-in-chut Atleo. C’est à nous, leaders d’aujourd’hui, qu’il revient de nourrir et de soutenir les rêves de nos jeunes pour qu’ils puissent les réaliser et offrir au monde leur plein potentiel. L’Assemblée des Premières Nations est fière de se joindre au Conseil canadien de protection de l’enfance pour mettre sur pied des outils et des ressources des Premières Nations qui seront mises à la disposition de nos jeunes chez eux, au sein même de leurs communautés des Premières Nations.

Grâce au soutien financier du gouvernement canadien via le Fonds d’aide aux victimes géré par le Ministère de la Justice, le Centre canadien de protection de l’enfance mettra au point divers outils d’information dans le but de transmettre son message au sein de toutes les populations autochtones et des Premières Nations.

« Notre gouvernement a clairement exprimé toute l’importance qu’il accorde à la sécurité de nos enfants, a déclaré l’honorable Rob Nicholson, C.P., c.r., député de Niagara Falls, ministre de la Justice et procureur général du Canada. Nous sommes fiers de collaborer à la création de ce programme d’aide aux enfants disparus et aux familles éplorées. »

Dans un premier temps, le Centre diffusera sur le Réseau de télévision des peuples autochtones APTN un message d’intérêt public mettant en vedette le Chef national de l’APN, Shawn A-in-chut Atleo. Ensuite, quelque 150 000 documents tirés du programme EnfantsPortésDisparus.ca seront distribués dans plus ou moins 650 bureaux administratifs de bandes et 700 postes de la GRC et de la police des Premières Nations sur l’ensemble du territoire canadien. Enfin, le personnel du programme EnfantsPortésDisparus.ca communiquera directement avec des centaines de communautés des Premières Nations pour les sensibiliser et évaluer leurs besoins.

Par le biais de notre programme EnfantsPortésDisparus.ca, nous poursuivrons notre mission conjointement avec nos partenaires afin de fournir aux familles et aux collectivités canadiennes tout le soutien et les ressources nécessaires pour les aider à retrouver et à ramener leurs enfants à la maison. Pour de plus amples renseignements, visitez notre site www.enfantsportesdisparus.ca.

Le Forum national sur la justice de l’APN, qui aura lieu à Vancouver du 21 au 23 février, vise d’une part à parfaire les stratégies mises de l’avant par les Premières Nations pour créer un climat sûr, sécuritaire et dynamique au sein de leurs communautés et, d’autre part, à profiter de l’occasion pour multiplier les projets et les partenariats. L’APN précise que certaines thématiques auront préséance, dans le cadre des discussions et des actions de ce Forum, entre autres mettre fin à la violence faite aux femmes autochtones et à la violence entre gangs, faire le point sur la surreprésentation des citoyens des Premières Nations dans le système judiciaire et élaborer une stratégie d’intervention adéquate pour les services policiers et les situations d’urgence et de crise. Le Forum réunira plus de 400 délégués et intervenants de première ligne en matière de justice issus des communautés de Premières Nations, d’organismes autochtones tant régionaux que nationaux, de même que des intervenants clés et des représentants des gouvernements fédéral et provinciaux.

Renseignements: Carolyn Shimmin, coordonnatrice des communications, Centre canadien de protection de l’enfance
Bureau : (204) 945-8074 Cellulaire : (204) 801-6838
Courriel : carolyn@protegeonsnosenfants.ca

Voulez-vous vraiment annuler la collecte d’information? Toute l’information que vous avez fournie jusqu’à maintenant ne sera pas enregistrée.