Retour à la page d’accueil

Le retour de votre enfant à la maison

De nombreux facteurs influenceront la réintégration de votre enfant à la vie familiale. Bien que le retour de votre enfant sain et sauf soit l’élément le plus important, il est primordial de comprendre les facteurs qui joueront sur la guérison et le bien-être à long terme de votre enfant après son retour. Reconnaître ces facteurs et en discuter avec votre réseau de soutien (constitué de la police, de chargés de cas du service EnfantsPortesDisparus.ca, de conseillers, d’avocats, etc.) vous aidera à préparer la meilleure réunification possible. Voici quelques éléments à prendre en compte :

  • la durée de l’absence de votre enfant;

  • la possibilité que votre enfant ait subi des abus durant son absence;

  • les circonstances entourant l’enlèvement;

  • votre relation ou celle de votre enfant avec le ravisseur;

  • les circonstances entourant le retour de votre enfant (l’enfant a-t-il été relâché par le ravisseur ou les circonstances du retour ont-elles été traumatisantes?) ;

  • les circonstances entourant les retrouvailles entre l’enfant et sa famille (dans un espace protégé ou dans un lieu public où le degré de stress est très élevé).

Tous doivent s’efforcer de faire en sorte que les retrouvailles et le processus de réunification se fassent le plus en douceur possible. Il faut notamment protéger l’enfant de l’attention publique ou médiatique et d’une réaction possible du ravisseur. Prévoyez avec la police un lieu sûr et à l’abri des indiscrétions pour la réunification. Votre porte-parole familial sera la personne tout indiquée pour s’adresser aux médias pendant que vous vous occuperez de votre enfant.

Si la séparation a été longue, il est important de consulter des professionnels concernant le processus de réunification le plus tôt possible, par exemple un pédopsychologue, un thérapeute par le jeu, un pédiatre légiste, un service d’aide aux familles d’enfants disparus, un travailleur social ou la police. Plusieurs étapes vous permettront d’assurer une réunification en douceur et de réduire la pression sur votre enfant. Deux publications pourront vous être utiles durant cette période :

Publication du U.S. Department of Justice, Office of Justice Programs, Office of Juvenile Justice and Delinquency Prevention, (Washington, U.S. Department of Justice, 2010).

Voulez-vous vraiment annuler la collecte d’information? Toute l’information que vous avez fournie jusqu’à maintenant ne sera pas enregistrée.