Retour à la page d’accueil

Réduire les risques de disparition chez votre enfant

Dans ce segment, les règles de sécurité énoncées visent avant tout à réduire les risques de disparition chez les jeunes adultes. Évidemment, on ne saurait oublier que nul n’a le pouvoir d’éliminer tous les risques encourus par les enfants, les ados et les jeunes adultes.. Mais nous pouvons prendre conscience des risques existants et apprendre à s’en protéger.

L’âge et le stade de développement du jeune adulte sont des facteurs qui, tout à la fois, offrent de grandes possibilités et multiplient les risques encourus. Dans ce segment, nous prendrons conscience des facteurs de risque et découvrirons les mesures à suivre pour assurer sa sécurité personnelle.

Le désir de liberté et d’indépendance est le propre des ados et des jeunes adultes. Ils ont le sentiment d’être invincibles et mènent habituellement une vie sociale très active. Ils sont donc appelés à vivre constamment de nouvelles situations et à établir de nouvelles relations à l’école, en milieu de travail ou lors de leurs sorties nocturnes. Voilà qui est parfaitement normal à cet âge et nous savons qu’il en sera ainsi. Mais tous ces facteurs réunis peuvent accroître la vulnérabilité de nos jeunes devant des situations parfois dangereuses. C’est malheureux à dire mais nombre de jeunes gens ont disparu au sortir d’un bar, d’une fête ou d’une réunion sociale, après avoir quitté les lieux seuls ou en compagnie d’une personne inconnue rencontrée ce soir-là.

De plus, les ados et les jeunes adultes communiquent mieux et davantage avec leurs amis-es qu’avec leurs parents – surtout lorsqu’ils ont leur propre logement et fréquentent l’école ou vont travailler jour après jour. Si c’est le cas de votre enfant, il faut reconnaître que ses amis-es et collègues de travail finiront par en savoir plus que vous sur sa vie et sa routine quotidienne. C’est naturel mais cela pourrait poser problème si votre enfant venait à disparaître. Voilà pourquoi il est si important de transmettre à votre enfant des mesures de sécurité personnelle efficaces, un mode de communication clair et un comportement responsable pour assurer sa protection. Vous ne pouvez tout contrôler et tout prévenir ; toutefois, si un incident devait se produire, le fait de connaître les habitudes et le mode de vie de votre enfant permettrait de bien orienter les recherches pour le retrouver.

Avoir l’esprit à la fête - les risques associés

Les ados et les jeunes adultes ont souvent l’esprit à la fête, ils sortent le soir pour s’amuser entre amis-es, aller dans un bar et prendre quelques verres d’alcool. Aujourd’hui, nous sommes des adultes songeant à nos jeunes années, nous revoyons nos « frasques » et nos « étourderies » et nous croisons les doigts en espérant que nos enfants ne feront pas de même. Mais voilà, c’est le propre d’un jeune adulte de boire un peu trop, de fréquenter les bars et de faire la fête. Pourtant, une soirée un peu trop bien arrosée ou une fête un peu trop libertine peut rapidement dégénérer et devenir menaçante pour un jeune. L’esprit de fête peut inciter les ados et les jeunes adultes à courir de grands risques ou à se mettre en danger. Lorsqu’on marie alcool, plaisir, instant présent et désinvolture, on perd ses inhibitions et on multiplie les risques. En pareille situation, il arrive qu’un jeune fasse confiance à une personne qui, en temps normal, aurait éveillé ses soupçons et l’aurait incité à la prudence. Pour grandir sainement, il est important de socialiser entre amis-es et de se payer du bon temps… mais sans mener au drame.

Voulez-vous vraiment annuler la collecte d’information? Toute l’information que vous avez fournie jusqu’à maintenant ne sera pas enregistrée.